Comment choisir sa grenouillère adulte atteint d’Alzheimer ?

vetement Alzheimer

La grenouillère adulte est une protection hygiénique et pratique pour les personnes souffrant d’incontinence urinaire. Il couvre généralement tout le corps, à l’exception des mains et des pieds et empêche les personnes d’arracher la couche protectrice de leurs voies urinaires pendant la nuit. Ainsi, il mettra fin à tout déversement et accident. Ce gain de temps et d’énergie ne profitera qu’à tout le monde.

Comment choisir une grenouillère adulte ? : Les critères qui vous guideront

La sécurité et la facilité d’utilisation associées au port d’une grenouillère dépendent toujours étroitement du choix d’un produit qui couvre votre corps de manière cohérente. Pour faire votre choix, utilisez votre mesure de taille actuelle.

Modèle d’incontinence

Pour choisir une grenouillère adulte atteinte d’Alzheimer, vous devez prendre en compte plusieurs critères. En plus du choix esthétique, nous devons nous fier au schéma de miction de la personne. Si elle souffre d’incontinence urinaire sévère, il vaut mieux choisir une grenouillère adulte plus adaptée.

En effet, la fermeture de ce modèle est totalement inaccessible au patient, et évite ainsi le quart de nuit en pleurs. Si la personne n’a pas de problèmes d’incontinence, un soutien-gorge classique peut facilement s’y adapter, et certains peuvent même s’attacher par le devant.

La taille

Comme tout vêtement, la grenouillère adulte doit être adaptée à la taille de la personne. La plupart des entreprises proposent des modèles unisexes, qui peuvent convenir aux hommes et aux femmes et offrent une variété de tailles. Il suffit donc juste de trouver la bonne taille pour le patient, en tenant compte du fait que la grenouillère doit toujours être plus large pour un confort optimal.

Qu’est ce que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative qui se traduit par une dégradation de la mémoire, du langage et des fonctions cérébrales. Elle est caractérisée d’une part par la perte progressive de neurones et d’autre part par la dégénérescence de certaines cellules nerveuses.
Le diagnostic de cette pathologie se fait à un stade précoce et repose sur une série d’examens :

  • L’examen clinique : il permet d’évaluer l’état général du patient et de détecter une éventuelle perte de mémoire, une confusion, des troubles du langage ou encore des problèmes comportementaux.
  • Les examens complémentaires : ils sont réalisés pour rechercher d’éventuels signes de la maladie.
  • Les examens paracliniques : ils permettent de confirmer ou non le diagnostic, et de déterminer le stade de la maladie.
  • Les examens radiologiques : ils permettent de détecter une atteinte des structures cérébrales (tumeur, hémorragie cérébrale, hématome intra cérébral, hydrocéphalie…).
  • Les examens biologiques : ils permettent de déterminer si la personne est atteinte d’une autre cause que la maladie d’Alzheimer ou s’il existe des signes de maladie d’Alzheimer.
  • Les examens neuropsychologiques : ils permettent de mettre en évidence les troubles des différentes fonctions cérébrales, et d’en déterminer la sévérité.
  • Les examens génétiques : ils permettent de rechercher des mutations génétiques qui sont à l’origine de la maladie d’Alzheimer.

Comment habiller une personne Alzheimer ?

Les vêtements de la personne Alzheimer sont adaptés à son état de santé.
La personne peut porter les mêmes vêtements que ceux qu’elle portait lorsqu’elle était valide. La personne peut choisir des vêtements simples, faciles à enfiler, confortables et adaptés.
Si elle a besoin de plus de vêtements pour se couvrir, on peut lui en proposer plusieurs, mais toujours dans le respect de sa dignité.