Prothèse auditive invisible : comment choisir ?

prothese auditive

Les prothèses auditives deviennent indispensables pour ne pas détériorer l’audition. Si vous avez opté pour une prothèse auditive invisible, voici donc les critères qui doivent déterminer votre choix.

L’ergonomie

À l’opposé des intra-auriculaires, les prothèses auditives invisibles s’enfoncent dans le canal auditif. L’appareil doit alors être facile à utiliser et à manipuler. Il existe en effet sur le marché des prothèses invisibles à pile et d’autres qui sont rechargeables. La deuxième option est bien évidemment la plus adaptée pour bénéficier d’une grande autonomie. Cependant, il faut souligner que les prothèses rechargeables ne sont pas couvertes par l’assurance maladie.

Les programmes et les options disponibles

Une prothèse auditive invisible doit nécessairement disposer de deux programmes différents, 12 canaux de réglages, d’un système anti-larsen et d’un réducteur de bruit. De même, plusieurs options comme le Bluetooth et le réglage à distance doivent aussi y figurer. Le Bluetooth permet par exemple d’écouter de la musique et de recevoir des appels.

Le confort

Pour assurer le confort lors de son utilisation, il est recommandé de choisir un appareil qui s’adapte confortablement aux oreilles. II est important de savoir que les prothèses auditives invisibles sont disponibles en plusieurs coloris, formes et tailles. De ce fait, elles ne conviennent pas à tous les types d’oreilles. Il faudra en réalité avoir un conduit assez large et une perte auditive moins sévère.

Quels sont les appareils auditifs les plus petits ?

Il s’agit de l’appareil auditif intra-auriculaire, car il se met directement dans l’oreille. Attention, cela ne veut pas dire que cela sera forcement le plus discret !